Chutes d’Iguazu: une merveille aux multiples facettes

A cheval entre le Brésil et l’Argentine, les chutes d’Iguazu sont un ensemble de multiples cascades se succédant dans un cadre luxuriant, et ayant pour point d’orgue la “Gargantua del diablo”, une chute au débit et à la hauteur impressionnants. 

En amont de ces chutes, un fleuve s’elargissant à perte de vue permettant la création de ce cirque de cascades, et en aval, les chutes se concentrent en un fleuve tumultueux. Le calme avant la tempête !

Venant de Rio nous avons donc naturellement commencé par le côté Brésilien des chutes (durée: une demi journée), puis avons passé la frontière pour une deuxième journée complète, côté Argentin cette fois. C’est le temps minimum à consacrer aux chutes si vous voulez en profiter dans leur intégralité. C’est également le meilleur sens de visite pour monter crescendo en sensation!

Attaquons par le côté Brésilien, ici tout est facile, le petit patelin de Foz Do Iguassu possède un bus reliant le centre, l’aéroport et les chutes (votre meilleur ami, il s’agit du 120). A l’arrivée dans le parc, on s’acquitte de l’entrée (67 reals) et un bus vous emmène au départ des passerelles (ils vous emmènent également à divers spots payants et à la cafétéria). Le chemin et ses passerelles est court et 3h dans le parc suffisent. Au départ des coatis, mignons mais chapardeurs nous attendent. 

C’est partis pour les 2km de marche, d’abord sous couvert de la forêt, donnant accès à de beaux points de vue sur les chutes en face puis à découvert sur deux principales passerelles qui seront définitivement les points à ne pas manquer. La première emmène à mi hauteur des chutes permettant de voir de plus près la fameuse Gargantua del diablo, douche assurée. La seconde permet de venir surplomber le gouffre et d’avoir un regard d’ensemble. Cette demi journée est donc une belle mise en bouche et le côté Argentin se fait attendre avec impatience.

Direction l’Argentine, après un passage de frontière des plus intéressants… Oú nous sommes obligés de descendre du bus pour le tampon Brésilien – temps de réalisation: 3sec un quart, temps d’attente du prochain bus: 45min! Rebellote côté Argentin, mais là le bus attends puisque s’agissant d’une fontière d’entrée tout le monde doit y passer. Nuit à Puerto Iguazu. Ici, les chutes sont également accessibles facilement depuis le centre mais uniquement par compagnie privée (donc horaires, bus pleins, tarifs qui s’envolent… Bienvenue en Argentine !) et pour relier l’aéroport pourtant à côté des chutes, taxi obligatoire. 

Une fois arrivé à la caisse (500 Ars, consigne disponible en sus), il faut attendre un petit train qui sera le nerf de la guerre de notre journée puisque celui-ci passe toute les demi heures, prend son temps et surtout nous est indispensable pour rallier les deux départs de trail. Nous décidons de nous arrêter au premier stop pour profiter des trails nous faisant découvrir une autre facette des chutes, très peu visible depuis le côté Brésilien. Celles ci ont un débit un peu plus faible mais sont plus étalées et surtout les chemins emmènent en surplomb, en dessous (ici aussi, douche incluse) et de l’autre côté de la rivière via un bateau gratuit permettant de les admirer sous toutes les coutures :). Sur les sentiers, les coatis sont toujours avec nous et les singes les ont rejoints.

Retour au petit train avant le dernier départ pour le bout de la ligne qui nous donne accès au graal: une passerelle sur le fleuve amont des chutes qui nous permet d’apprécier l’immense quantité d’eau prête à se déverser chaque seconde. Vue d’ici, le fleuve paraît tranquille et rien ne laisse présager les chutes.

Mais le graal dont je vous parlais est bel et bien la fin de cette passerelle: une plateforme juste au dessus de la Gangantua del Diablo et là, ben on avait plus beaucoup de mot!! La vue est également bien dégagée sur la vallée et vu d’en haut, la hauteur est assez vertigineuse (malheureusement trop de brume sur les photos, vous n’en verrez pas le pied!).

On nous avait promis que ces chutes seraient un des highlights de notre voyage, on a vraiment pas été déçus :).

One Comment Add yours

  1. La grande classe!!! 😄 Et la photo du papillon… juste splendide! Merci de nous faire rêver! 😘

Leave a Reply