La Carretera Austral: de Chile Chico à Puerto Cisnes 

Nous voici en route depuis El Chalten pour entamer notre épopée sur une partie de la “Carretera Austral”. Après un bus de nuit, nous arrivons à Chile Chico sur la rive sud du Lago Général, deuxième plus grand lac d’Amérique du sud, après le lac Titicaca. De Chile Chico, nous prenons un mini bus pour passer la frontière Argentine puis marchons 1km jusqu’à la frontière Chilienne oú un second mini bus nous attends. Il nous amènera jusqu’à Puerto Rio Tranquilo, première étape.


La route de terre est impressionnante car nous longeons toute la partie gauche du lac en surplomb, à travers des vallées plutôt aride (paysage n’étant ici pas dû à la chaleur mais aux conditions de température et de vent peu favorables au développement de la flore). Il n’y à que quelques maisons et un mini village avant d’atteindre Puerto Rio Tranquilo, à 5h30 de route.

Cette escale est le point de départ des excursions pour la Capilla de Marmol, formation atypique oú l’eau a érodé les parties calcaires des parois rocheuses du lac pour ne laisser que les enveloppes de marbre. Des grottes, cavités, tunnels se suivent et nous allons les explorer en kayak après un premier trajet en bateau depuis le village. Le vent est assez fort, rendant la tâche un peu sportive ! Lorsque le soleil est à son zénith, l’eau se reflète sur le marbre, mais pour notre part le soleil était plutôt prêt à se coucher.

Retour sur la terre ferme et nuit dans ce qu’ils appellent des “cabanas”, un très beau chalet en bois avec deux chambres et salle de bain privée, un salon/cuisine commun. Nous le partagerons avec un couple de français avec qui nous avons également fait le kayak.

Le lendemain, poursuite de la Carretera Austral pendant 3h jusqu’à Coyhaique, capitale de la région. La route est moins belle, nous traversons principalement de la forêt et l’on se dit qu’il faut sûrement avoir sa propre voiture pour pouvoir mieux profiter des cette route et ses alentours. (Par contre, bien entendu il n’y a pas de loueur de voiture avant Coyhaique…).

Coyhaique n’est pas intéressante en soi mais nous permettra de faire un mini break civilisé. L’idée étant de rejoindre l’ile de Chiloe en ferry, nous cherchons le départ le plus proche et ce sera donc Puerto Cisnes, vendu comme “petit port de pêche accroché à son fjord”, chouette alors! Mais non, c’est rapé! Pas de bateau de pêche en vue, personne d’ailleurs si ce n’est une multitude de chiens. Comme d’habitude certes, sauf que comme nous sommes les seuls à désespérément chercher un semblant de supermarché ou de restaurant ouvert, et nous devenons leur distraction de la journée…

On est bien mieux devant le poêle de l’auberge!


Le ferry part à 6h du matin, mais on nous envoie un mail pour y être à 3h30.. C’est sur, vue l’activité ici, faudrait pas que l’on se bouscule pour monter. Nous serons une vingtaine de passager, on comprend clairement que le mail s’adresse aux chauffeurs car pour le coup le ballet du chargement est plutôt long! Même le camion à deux remorques de bétail devra monter en marche arrière (hum, ça sent bon !).

C’est parti pour 12h de ferry avec lever de soleil dans les fjords (enfin le soleil se lève plutôt derrière les nuages, mais nous pouvons quand même voir le paysage!) et en cherchant les dauphins, ce sont de nombreux loups de mer que nous apercevrons :). A priori, des baleines sont aussi présentes en été.

Nous ferons quelques stop, dans des villes qui nous parraissent improbables vu leur positionnement mais qui sont finalement plus proche des grandes villes via liaison par le ferry que peuvent l’être les villes de la Carretera type Puerto Cisnes.

Arrivée comme prévue à Quellon, sur l’ile de Chiloe à 18h.

Leave a Reply